Lundi 27 mars 2017  
 
 
English
Accueil Nous contacter Plan du site
Accueil
Re Découvrir Lorgues
Découvrir
Municipalité
Services
Loisirs
Jeunesse
Environnement
Sécurité
 
 
mairie en ligne
nouscontacter
paiementenligne
etatcivil
marchespublics
Restauration scolaire
aumenu
paiementenligne
modedemploi
billetteriecantine
Numeros utiles
marches
 
 

Press' Lorgues

Lorgues Infos

Lorgues infos N°33 - Hiver 2017
Lorgues Infos - Les archives

VAL

VAL

Autres publications

Guide des associations

risque smajeurs

 

NewslettersInfolettresLorgues SMS

Festiv'Eté

Votre agenda


Programme du cinéma Jacky Mathevet.
Culture
Programme du cinéma
Jacky Mathevet

à consulter en ligne ici
 

don du sang
Solidarité
Collecte de Sang

Mardi 28 Mars
Matin - Lycée T. Edison 

Votre météo


> Station météo à Lorgues

FacebookTwitterFlickr

Lorgues au fil du temps

Histoire d'une cité millénaire

1. De la préhistoire à la colonisation romaine
2. Du moyen-âge au XVIIème siècle
3. Du XVIIIème siècle à nos jours


De la préhistoire à la colonisation romaine

Site ensoleillé, bien abrité, d'accès facile et alimenté en eau par de nombreuses sources, Lorgues est un lieu d'habitat depuis la Préhistoire. Nos dolmens de Peycervier en témoignent encore.

Bourgade ligure importante avec son oppidum-refuge sur la colline de Saint Ferréol, elle est ensuite colonisée par les romains. Dès 986, apparaît le nom de « Lonicus ».

 

Du moyen-âge au XVIIème siècle

Plus tard, le Castrum permet de résister aux invasions barbares et sarrasines, en attendant le XIIème siècle et les solides remparts des Templiers. On peut admirer de nos jours les restes de ces fortifications entre autres rue des Tours, ainsi que les Portes Tre Barri et Sarrasine et la Tour de la Citadelle.

La ville, située sur la voie reliant la vallée du Rhône à l’Italie, prospère avec le passage des marchands et des pèlerins.

Lorgues fait partie du Comté de Provence, elle ne dépend d’aucun seigneur, et des consuls locaux se chargent de son administration. Elle jouit alors de privilèges et de franchises.

Au XIVème siècle, Lorgues est dotée d’une viguerie, ce qui montre l’importance de la ville. De nombreuses confréries  religieuses s'établissent et édifient chapelles, écoles et couvents.

Au XVème siècle, quand la Provence est rattachée au royaume de France, elle subit les vicissitudes des différentes guerres, mais demeure fidèle au Roi. Symbole de cette émancipation des seigneurs, la tour de l'horloge, haute de 28 mètres et surmontée d’un campanile et édifiée en 1623. (Il faudra attendre 1870 pour que la ville traditionnellement royaliste devienne républicaine.)

 

Du XVIIIème siècle à nos jours

Au XVIIIème siècle, Lorgues se voit attribuer un blason privilégié « Force et Fidélité », que l’on peut admirer gravé sur la fontaine de la Noix. Elle se dote en 1768 d’un nouveau tribunal Place Neuve, élégante bâtisse à la belle façade symétrique (actuelle mairie annexe). Elle devient également siège épiscopal, et la première pierre de l’actuelle collégiale Saint Martin est posée en 1704 par Monseigneur Fleury, futur ministre de Louis XV.

Situé sur le cours de la République, artère centrale de Lorgues, bordée d’un alignement de belles maisons bourgeoises, l'Hôtel de Ville achevé en 1833, sobre et majestueux dénote de l'opulence et de l'importance de la ville après la Révolution.

Dans la perspective du cours de la République et de la place d'Entrechaus, on ne  peut qu'admirer la façade ocrée et lumineuse de l'ancien lycée édifié en 1882.

 

Lorgues au fil du temps

Voici résumées les grandes lignes de l’histoire de Lorgues et de son patrimoine. Les siècles ont passé, laissant de multiples traces ça et là, façonnant son visage petit à petit. De petits détails, à glaner au détour d’une rue, à l’ombre d’un platane ou à la fraîcheur d’une fontaine.

 

Haut de page

 

 
Mentions légales